Soledina Camesi

Soledina Camesi
Professeure de harpe

Biographie

Originaire du Tessin et née d’une famille d’artistes peintres et comédiens, Soledina Camesi rencontre la harpe à l’âge de quatre ans lors d’un concert donné dans une petite église de village. Dès lors, une relation particulière se crée entre la petite fille et l’instrument. Passion pour la musique et passion pour les arts en général vont modeler l’artiste qu’elle est devenue.

Actuellement diplômée de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Master de Harpe, spécialité pédagogie), elle s’est formée auprès de harpistes de renommée internationale telles que Chantal Mathieu et Letizia Belmondo.

Très jeune, elle remporte des prix lors de concours internationaux. Elle est notamment soutenue par la Fondation Irène Dénéréaz au début de son parcours professionnel à l’âge de 16 ans.

Poussée par sa curiosité et son envie de repousser les frontières, elle s’intéresse aux multiples facettes de la harpe et à la pratique de différents styles musicaux allant de la musique classique à la musique contemporaine en passant par l’improvisation, les musiques non occidentales et le jazz.

Par ailleurs, elle pratique depuis toujours les arts de la scène, attirée par le mélange des disciplines artistiques. Elle se forme aux arts du cirque itinérant au sein de la Cie Les Enfants Terrible à Limoges (France) et crée des spectacles - mêlant musique, théâtre, danse et cirque - présentés sur scène, en rue, ou bien dans les écoles primaires.

Ces dernières années, elle s’est investie dans des projets interdisciplinaires en collaboration avec le conteur Philippe Campiche à Genève, la comédienne Céline de Bo à Bruxelles et la compagnie de cirque Ap’nez en France.